Toute commande passée avant 15h est expédiée le jour-même (du lundi au vendredi)

Brittney Griner, la star du basket devenue « pion politique »

L’histoire de Brittney Griner pourrait être racontée dans un film ou dans un documentaire à succès sur Netflix. Il y a six mois, en France, peu de gens pouvaient se targuer de connaître cette basketteuse américaine de 31 ans. Pourtant, quand on parle de basket-ball, notamment féminin, difficile de passer à côté de son nom et de son incroyable palmarès. Championne de la WNBA (la ligue majeure américaine), quintuple championne de Russie, quadruple vainqueur de l’Euroligue, double championne du monde et double championne olympique… Excusez du peu !

En février 2022, le conte de fée prend la tournure d’un scénario hollywoodien. Lors de la saison creuse aux Etats-Unis, Brittney Griner évolue dans le championnat russe. Mais cette fois, lors de son arrivée à Moscou, une mauvaise surprise l’attend. Dans ses bagages, la douane met la main sur un liquide pour vapoteuse à base de cannabis. Légal dans de nombreux états américains, mais pas en Russie. Elle est arrêtée. Débute alors son calvaire, qui prend rapidement une tournure diplomatique, alors qu’éclate quelques jours après son arrestation la guerre en Ukraine.

Brittney Griner condamnée à 9 ans de prison en Russie

Le 4 août, la sentence tombe. Et elle est très lourde. La star des parquets est condamnée à neuf ans de prison – la peine maximale encourue était de dix ans – et un million de roubles d’amende. Une décision « insensée » pour ses avocats, rapporte Le Monde.

Accusée de trafic de drogue par la Russie, Brittney Griner a eu beau plaider une « erreur de bonne foi », demandant à ses juges « une décision qui mettra pas fin à [s]a vie ici », elle semble faire les frais du contexte géo-politique actuel. Une crise diplomatique entre Russie et États-Unis, faisant de la basketteuse « une prise de guerre », comme l’écrit toujours Le Monde.

« Bien que les lois antidrogues soient très sévères en Russie, un étranger arrêté en possession d’une petite quantité – comme les deux cartouches d’huile de cannabis trouvées dans les bagages de Griner – risque en général un mois de prison, une amende et une expulsion », continue le quotidien. Mais avec l’invasion russe de l’Ukraine et la crise internationale, la situation est devenue bien plus complexe. Et Brittney Griner fait les frais de ces relents de guerre froide.

L’avenir de Brittney Griner écrit dans la « diplomatie silencieuse » ?

Bien sûr, la championne américaine a fait appel de la décision de la justice russe. Mais son avenir semble s’écrire loin des tribunaux. Car entre Washington et Moscou, la tendance est plutôt à la négociation. Un échange de prisonnier est envisageable. La Russie s’est dit « prête » à en discuter. « Les discussions sur le sujet très sensible d’un échange de (prisonniers) se déroulent via des canaux choisis par nos présidents », a expliqué Alexander Darchiev, directeur du département Amérique du Nord au ministère russe des Affaires étrangères.

Le « marchand de la mort » contre « BG » ?

En ce sens, les États-Unis affirment avoir fait une « offre conséquente » aux Russes. C’est là que l’histoire de Brittney Griner, qui pourrait être portée au cinéma, rejoint celle de Viktor Bout… dont la vie a déjà été adaptée sur grand écran ! Arrêté en Thaïlande en 2008 et purgeant une peine de 25 ans de prison aux États-Unis, Viktor Bout n’est autre qu’un célèbre trafiquant d’armes, surnommé « le marchand de la mort », ayant largement inspiré le film Lord of War et le personnage incarné par Nicolas Cage.

« La Russie cherche à obtenir la libération de Viktor Bout depuis longtemps », a confirmé Alexander Darchiev. « La diplomatie silencieuse continue et devrait porter ses fruits si, bien sûr, Washington se garde de tomber dans la propagande », a-t-il ajouté. Devenue un « pion politique » selon son agent, Brittney Griner espère simplement, avant de retrouver les parquets, « rentrer à la maison »…

 

Bandeau Huile CBD 40%

Avec les Greenewz, ne ratez rien de l’actualité du CBD, du chanvre et du cannabis !

Lire Plus

07 Oct 2022
VIH et séropositivité : le CBD et le cannabis à l’étude [GREENEWZ]
06 Oct 2022
Au Maroc, un cannabis thérapeutique porteur d’espoir [GREENEWZ]
05 Oct 2022
La Suisse veut lancer un projet de vente de cannabis [GREENEWZ]