Cannabi, CBD et histoire
  • 1 février 2021
  • by Matthieu

    Cannabis et CBD : tout savoir sur une plante millénaire

    Les cannabinoïdes sont au centre de l’attention depuis quelques dizaines d’années. Ces molécules composent la plante appelée cannabis ou chanvre. Elles sont nombreuses et, parmi elles, font partie le CBD et le THC qui focalisent l’attention. Cannabis et CBD sont donc étroitement liés et pour comprendre comment nous en sommes arrivés à l’essor des boutiques et e-shop vendant du cannabidiol sous toutes ses formes, il est important de faire un petit retour dans le passé. Car le chanvre est une plante millénaire utilisée par l’homme depuis des siècles. La deuxième partie du XXe siècle nous a permis d’en apprendre beaucoup plus sur le cannabis, notamment d’un point de vue botanique et scientifique. Pour comprendre le processus qui a mené à l’ouverture de nos boutiques Greenboyz, il est nécessaire de faire un petit retour dans le passé, avant de regarder cette plante millénaire de plus près.

    Le chanvre et le cannabis : un peu d’histoire

    Le cannabis est une plante qui pousse depuis très longtemps sur notre planète. C’est même l’une des plus anciennement connue par l’homme, comme le reflète l’ouvrage Le Cannabis (2002, PUF). Premièrement, c’est d’abord pour ses fibres et ses graines qu’on la récoltait. Deuxièmement, ce sont ses différentes propriétés qui en ont augmenté la diffusion. Le chanvre fut rapidement utilisé pour ses effets thérapeutiques, mais également psychoactifs, à l’occasion de cérémonies religieuses notamment.

    Ainsi, les plus anciennes mentions de la plante remontent à près de 5 000 ans avant Jésus Christ. Son utilisation est ensuite attestée 4 000 ans avant J.-C. en Chine. L’Atharva Veda, un recueil d’écrits religieux, parle du cannabis comme d’une « des cinq plantes sacrées ». Elle est originaire d’Asie Centrale, sur les versants indiens de l’Himalaya, et sa diffusion s’est faite au fil des siècles. Le cannabis a conquis la Chine et le sub-continent indien, puis elle a voyagé vers l’Ouest. Du Moyen-Orient à la vallée du Nil, jusqu’au Maghreb où les Arabes en feront une résine qu’ils amèneront en Europe au gré de leurs conquêtes. 

    Parallèlement, le cannabis se répand dans toute l’Afrique. Tandis que les conquistadors espagnols l’emportent avec eux lors de leurs expéditions vers le Nouveau Monde. Le chanvre envahit bientôt toute l’Amérique colonisée au cours des siècles suivants, gagnant également les Caraïbes et les Etats-Unis. Après des siècles prospères, le cannabis et le chanvre deviennent petit à petit une menace dans un monde plus en plus industrialisé. En 1937, sous la pression de puissants lobbies, les Etats-Unis prononce le « Marihuana Tax Act ». Pour certains grands groupes de l’énergie et du textile, le chanvre constitue une menace. Ses multiples utilisations pouvaient mettre à mal des activités générant des milliards de dollars. Une campagne de diabolisation accompagne cette taxe sur le chanvre, l’associant à une drogue puissante qui perverti la jeunesse.

    De l’essor au retour en force, en passant par la diabolisation

    C’est un tournant pour le cannabis, qui passe dans le monde de l’illégalité. Pourtant, dès les années 1940, des chercheurs de l’Illinois isolent une molécule qu’ils nomment cannabidiol ou CBD. Il faudra attendre les années 1960 pour que les recherches scientifiques sur les molécules et cannabinoïdes composant le chanvre s’affinent.

    L’influence de Raphael Mechoulam dans ce domaine est déterminante. En 1964, il est le premier à isoler la molécule de THC, le tétrahydrocannabinol, responsable des effets pyschoactifs de la plante. « Personne ne s’était vraiment intéressé au cannabis, ce qui m’a étonné, déclarait le chercheur dans une interview à Vice. À l’époque, la morphine avait été isolée de l’opium et la cocaïne de la feuille de coca, mais personne n’avait pris soin d’étudier la composition de la marijuana. » Depuis, le savoir a cru considérablement sur le cannabis, et en particulier sur la biologie de cette plante ainsi que sur les cannabinoïdes qui la composent.

    Cannabis et CBD : un peu de botanique

    À l’état naturel, le cannabis poussent dans les zones humides ou tropicales. Le classifier n’est pas forcément évident. Il existe trois variétés originales de la plante : sativa, indica et ruderalis. Ces classifications sont génétiques et parfois discutées. Cependant, il est possible d’en comprendre les grandes lignes. Morphologiquement, le chanvre sativa est généralement une plante de grande taille, tandis que son cousin, l’indica est plus touffue. Surtout, c’est d’un point de vue moléculaire que les différences se font. Les plants indica et sativa ont souvent une forte concentration en THC. La variété ruderalis a, quant à elle, un taux plus important de THC. Mais avec les transformations génétiques et l’essor du cannabis légal ou médical, selon la législation en vigueur dans chaque pays, ces classifications sont plus scientifiques qu’actuelles. De nombreux hybrides sont créés en fonction de leur utilisation et de leur destination.

    Têtes, fleurs, pistils et trichomes…

    Quand on parle de fleurs et résine de CBD, ou de cannabis d’une manière plus générale, on évoque une partie bien précise de la plante. On s’intéresse particulièrement aux plants femelles. Les plants mâles sont des pollinisateurs et ne sont pas destinés à une culture telle que nous l’abordons ici. C’est dans les sommités florales, et non les tiges et les feuilles, que se situent en abondance les différents cannabinoïdes de la plante, dont font partie CBD et THC, entre autres.

    Ces fameuses « têtes » se composent de plusieurs éléments dont on tire la substance active. Sur ces fleurs, de petites boules résineuses bourgeonnantes, se trouvent des pistils. Ce sont des filaments souvent orangés ou bruns qui courent sur les têtes. Ils ont pour rôle de recueillir le pollen. Enfin, les trichomes sont des cristaux minuscules sur les feuilles et les fleurs. Ces petits globes translucides, de blanchâtres et crémeux à brunâtres, produisent des terpènes ainsi que les fameux cannabinoïdes, dont le THC et le CBD. Les terpènes donneront à la fleur une fois séchée son goût et sa saveur, permettant une grande variétés d’arômes, du fruit aux épices.

    Cannabis et CBD : les cannabinoïdes, molécules aux multiples effets

    Les avancées de la science en matière de chanvre ont mené à la découverte des cannabinoïdes, dont nous savons maintenant d’où ils proviennent. Il en existe plus d’une centaine et ils sont tous uniques. Ces molécules interagissent avec le système endocannabinoïde. Les scientifiques s’attachent à les isoler et comprendre leur fonctionnement. Ainsi que leurs effets. Le CBD n’est pas la seule molécule qu’on trouve sur les fleurs et résines vendues légalement dans les CBD Shop. Si le THC est bien sûr proscrit et classe le produit comme stupéfiant, d’autres cannabinoïdes sont quant à eux autorisés. On les connait sous les noms de CBD, pour cannabidiol, CBG, pour cannabigerol, mais il en existe bien encore : le CBN pour cannabinol, le CBV pour cannabivarol, et tous leurs dérivés.

    Chacune de ces molécules a des propriétés différentes. Le CBD combat l’anxiété, la dépression, certaines douleurs musculaires. Le cannabigerol (CBG) est un bon analgésique, anti-inflammatoire et lutte contre la nausée. Mais il est important de noter que l’effet d’entourage a une grande importance. La combinaison de tous ces cannabinoïdes va permettre la multiplication des effets et bienfaits chez le consommateur, une fois assimilés par son système endocannabinoïde. Les recherches scientifiques actuelles s’axent désormais sur l’étude de toutes ces molécules spécifiques et de ce fameux effets d’entourage, afin de tirer tous les bénéfices d’une plante utilisée depuis au moins 7000 ans.

    Avec ce tour d’horizon du cannabis et CBD, du télescope au microscope, Greenboyz vous propose également une sélection d’articles pour tout connaître du CBD. La boutique en ligne vous propose une grande variétés de produits, des huiles aux gélules, en passant par les fleurs et résines. N’hésitez pas à consulter nos différentes pages pour comprendre les taux, la législation qui encadre la vente de cannabidiol, ou pour toute autre question sur le CBD !