Toute commande passée avant 15h est expédiée le jour-même (du lundi au vendredi)

Du cannabis médical pour lutter contre les migraines ?

Du cannabis médical pour agir contre les migraines ? C’est l’hypothèse émise par un groupe de chercheurs de l’Université de l’Arizona. Dans une récente étude, ces scientifiques affirment que le cannabis médical peut réduire la fréquence des migraines, mais également les nausées et/ou vomissements qu’elles peuvent engendrer.

Dans le monde, on estime à près d’un milliard le nombre de personnes souffrant de maux de tête handicapants. C’est une des premières causes d’invalidité dans le monde. Et les moyens de traiter le problème des migraines sont limités. De plus, des études ont démontré que deux tiers des personnes touchées retardaient la prise de médicaments par crainte des effets secondaires.

Les effets positifs du cannabis médical face aux migraines

L’Université de l’Arizona a donc mené une étude afin de savoir si du cannabis médical pouvait être un moyen efficace et sûr pour le traitement de la migraine. Ces recherches, menées auprès de 2000 personnes majeures en Italie et aux États-Unis, a démontré que le cannabis médical était environ 50% plus efficace que les autres traitements. Après 30 jours, la fréquence des migraines est réduite, de même que les effets secondaires.

« Il existe des preuves prometteuses que le cannabis médical peut réduire les apparitions et la durée de la migraine chez les adultes », a déclaré Cecilia Rosales, membre de l’équipe de recherche, à Medical News Today.

« Nous savons que du cannabis médical peut être efficace dans le traitement de la migraine », a fait remarquer de son côté Medhat Mikhael, spécialiste de la gestion de la douleur au Orange Coast Medical Center, en Californie.

Fréquence et durée des migraines réduites

Les effets du cannabis médical sur la gestion de la migraine sont prometteurs. « L’étude a montré que les patients qui l’utilisaient présentaient moins de jours de migraine par mois. Même chose pour les épisodes aigus. Cela indique que le cannabis médical peut être utilisé pour la prévention de la migraine et peut également être utilisé comme mesure abortive pour la migraine aiguë », a ajouté Medhat Mikhael.

« Nous constatons une réponse très similaire chez les patients que nous traitons également », a constaté Sherry Yafai, urgentiste et spécialiste du cannabis au Providence Saint John’s Health Center à Santa Monica, en Californie. « Au lieu de maux de tête pouvant durer quelques jours voire quelques semaines, les patients voient leur situation s’améliorer au bout de quelques heures, selon le moment où intervient la prise de cannabis ».

Même constat pour les effets secondaires. « Nous remarquons une diminution ou un arrêt des nausées et/ou vomissements liés aux migraines », a continué Sherry Yafai. Parfois, chez certains patients, il est même possible de stopper d’autres traitements, ou de voir les effets secondaires des traitements classiques réduits.

Le système endocannabinoïde en cause ?

Ces résultats pourraient également alimenter une autre théorie scientifique. Celle-ci part du principe que la migraine pourrait notamment découler de carences de notre système endocannabinoïde, comme pour la fibromyalgie ou le syndrome du colon irritable.

« C’est peut-être la raison pour laquelle de nombreux médicaments jusqu’à présent n’ont pas bien fonctionné et pourquoi la migraine peut être très sensible aux médicaments à base de cannabis », explique Sherry Yafai.

De nécessaires études complémentaires

Néanmoins, ces premiers résultats nécessitent d’autres études complémentaires, reconnaissent les spécialistes. Les médicaments à base de cannabis peuvent eux aussi provoquer des effets secondaires. « Cela peut être désagréable pour les patients comme les docteurs d’avoir à traiter d’autres problèmes en plus du problème ! Il faut savoir si le jeu en vaut la chandelle », conclut Sherry Yafai.

Il faut également voir les effets sur le long terme de tels médicaments. L’usage du cannabis médical reste une pratique récente, qui n’est d’ailleurs pas autorisée partout. Mais ses résultats dans le cadre du traitement des migraines restent très prometteurs.

 

Bannière pub Nepal Bomb

Avec les Greenewz, ne ratez rien de l’actualité du CBD, du chanvre et du cannabis !

Lire Plus

07 Oct 2022
VIH et séropositivité : le CBD et le cannabis à l’étude [GREENEWZ]
06 Oct 2022
Au Maroc, un cannabis thérapeutique porteur d’espoir [GREENEWZ]
05 Oct 2022
La Suisse veut lancer un projet de vente de cannabis [GREENEWZ]