Toute commande passée avant 15h est expédiée le jour-même (du lundi au vendredi)

Épilepsie : du CBD testé sur une centaine d’enfants souffrant de crises

Du cannabis thérapeutique pour lutter contre l’épilepsie ? L’idée n’est pas nouvelle. De nombreuses études ont démontré le potentiel de certaines molécules issues du chanvre face à cette maladie cérébrale, diagnostiquée à chez environ 5 millions de personnes à travers le monde tous les ans. « Dans les pays à revenu élevé, le nombre de personnes diagnostiquées est estimé à 49 pour 100 000 personnes par an », constate l’Organisation mondiale de la santé.

L’épilepsie peut provoquer de violentes crises

L’épilepsie se traduit notamment par des crises, qui peuvent parfois être très violentes. Cette maladie chronique du cerveau est souvent associée à ces crises, qui sont le symptôme le plus impressionnant. Mais elle peut également entraîner des conséquences tels que des troubles cognitifs, psychologiques ou sociaux, qui surviennent au cours de l’évolution de l’épilepsie. Il existe plusieurs types de maladies épileptiques de gravité variable.

Chez Haïtham, 13 ans, rencontré par France 5, les crises se traduisent de la manière suivante. « Une grosse crise épileptique chez Haïtham, c’est une perte de connaissance, les yeux qui peuvent révulser, les membres tétanisés », nous décrit sa mère, Roseline. « Il est arrivé qu’Haïtham, à la suite de plusieurs crises, qui pouvaient aller jusqu’à 20 par jour, soit hospitalisé puisqu’on n’arrivait pas à le stabiliser ».

Du CBD face aux traitements classiques inefficaces

Malheureusement, chez Haïtham comme chez un patient sur trois, les médicaments antiépileptiques classiques se sont révélés inefficaces. Mais depuis mars 2021, les malades peuvent bénéficier d’un nouveau traitement, dans le cadre de l’expérimentation sur le cannabis thérapeutique qui a lieu en France. D’abord prévue sur deux ans, celle-ci vient d’être prolongée d’une année supplémentaire, au grand dam des associations de patients, comme nous vous en parlions dans un précédent article.

Haïtham, lui, a pris pendant un mois du cannabibiol, sous forme d’huile. Sans effet psychotrope, ce traitement a des résultats « spectaculaires », juge sa mère. « On est arrivé à une dose de CBD qui permet de stabiliser son épilepsie. Actuellement, il ne fait plus de crise. Le CBD a complètement changé ma vie puisque je suis beaucoup plus sereine, moins de stress quand il part au centre, ça fait beaucoup », dit-elle, soulagée. Que du positif pour Haïtham donc, mais également pour sa maman.

Des résultats très différents selon les cas

Avec un traitement expérimental, le suivi d’Haïtham est particulièrement poussé. Son neurologue et sa mère constatent également de nettes améliorations comportementales. Le jeune garçon « commence, émotionnellement, à s’exprimer ». « Par exemple, il a une petite nièce dont il est jaloux. Avant, il ne l’exprimait pas ». Aucun effet secondaire n’est présent, comme « les diarrhées, douleurs abdominales ou inconforts », que l’on constate parfois chez les patients traités au CBD.

Pour le professeur Stéphane Auvin, neuropédiatre, le résultat sur sa patientèle est le suivant. « J’ai un petit 10% de mes patients dont la situation a été grandement améliorée, c’est-à-dire quasiment plus de crises ou plus de crise du tout. J’ai 20 à 30% de patients pour lesquels ça n’a rien fait du tout, voire on a eu des effets secondaires sans avoir d’effet sur les crises elles-mêmes. Ceux qui sont entre les deux vont plus ou moins diminuer la fréquence des crises ».

Pas un produit miracle mais « une opportunité »

Le CBD ne fonctionne donc pas chez toutes les personnes touchées par l’épilepsie. « La cannabidiol, c’est une opportunité. Pour les patients qui ont une épilepsie pharmaco-résistante, qui continuent à faire des crises malgré les traitements, ça donne une option supplémentaire », explique le neurologue. « Mais ce n’est pas le médicament miracle », tient-il à préciser. Cependant, auprès des malades chez qui le CBD fonctionne, les résultats peuvent être « spectaculaires ».

Avec seulement une vingtaine de patients traités au cannabidiol par Stéphane Auvin, il faudra bien sûr attendre un échantillon plus important pour juger de la réelle efficacité de tels traitements, notamment sur le long terme. Et pour un accès légal et généralisé, la patience est de mise. L’expérimentation du cannabis thérapeutique, devant prendre fin en mars 2023, a été prolongée d’un an. Principalement pour des raisons d’approvisionnement, la France souhaitant mettre en place une filière franco-française pour ce nouveau marché.

 

Bandeau Huile CBD 40%

Avec les Greenewz, ne ratez rien de l’actualité du CBD, du chanvre et du cannabis !

Lire Plus

29 Nov 2022
Le béton de chanvre démontre petit à petit sa valeur [GREENEWZ]
28 Nov 2022
Les rillettes au CBD, le nouvel OVNI culinaire de la folie CBD [GREENEWZ]
24 Nov 2022
Guillaume Gontard, le sénateur premier soutien du cannabis [GREENEWZ]