Toute commande passée avant 15h est expédiée le jour-même (du lundi au vendredi)

Juicy Fields, une arnaque à 500 millions d’euros ?

L’entreprise Juicy Fields a-t-elle arnaqué des milliers de clients ? C’est la question qui se pose actuellement alors que la société se voit notamment poursuivie en Espagne par plusieurs centaines de personnes lésées. De l’autre côté des Pyrénées, cette plainte collective vise la société Juicy Fields et l’accuse « d’escroquerie », de « détournement de fonds » et de « blanchiment d’argent », explique l’avocat espagnol Norberto Martinez à l’AFP. Elle regroupe en Espagne 1200 plaignants, mais le nombre de personnes touchées pourrait être bien plus important à travers le monde. Et les sommes envolées se compteraient en centaines de millions d’euros…

Juicy Fields, une pyramide de Ponzi ?

Mais comment fonctionne cette société ? Juicy Fields proposait aux internautes d’investir dans des plants de cannabis médicinal. Vous achetiez un certain nombre de plantes en ligne et la plateforme assurait un retour sur investissement quelques semaines plus tard de l’ordre de « 29 à 66% ». Cependant, c’est potentiellement une pyramide de Ponzi qui s’est édifié sous les yeux des acheteurs. Les premiers investisseurs étaient en effet rémunérés avec « les fonds apportés par les nouveaux entrants », écrit Libération.

Le succès avant la chute

Près de 10 000 connexions par jour au plus fort de la plateforme, des sommes astronomiques engagées de par le monde, des partenariats avec Canopy Growth ou Aurora (d’importants producteurs canadiens)… Juicy Fields a vécu de beaux jours jusqu’à cet été. Le 11 juillet, « les possibilités de retrait d’argent ont été bloquées et les comptes adhérents progressivement fermés ». Puis, « L’alarme a été donnée le 13 juillet, lorsque le site internet de Juicy Fields a cessé de fonctionner », précise le cabinet d’avocats Martinez-Blanco.

Ce dernier estime que « la baisse du nombre de nouveaux investisseurs, mais aussi la chute du marché des cryptomonnaies, auraient entraîné la faillite de la société », rapporte toujours Libération. Depuis les plaintes d’investisseurs ayant vu leur mise disparaître affluent. Près de 4500 victimes en Espagne, des plaintes individuelles également déposées en France et une action collective qui devrait rapidement être engagée, après des centaines de témoignages, indique à l’AFP l’avocat Arnaud Delomel.

Que s’est-il passé avec Juicy Fields ?

Selon l’avocat français cité par actu.fr, deux hypothèses existent. « Nous pouvons être face à une arnaque, auquel cas le but était dès le début d’escroquer les investisseurs ». Mais il est également possible que l’entreprise soit « victime d’un détournement de fonds par certains de ses dirigeants ou employés ». Difficile pour l’heure de connaître la vérité.

Quoi qu’il en soit, « on parlerait de dizaines de millions d’euros perdus par les investisseurs », continue Arnaud Delomel. Le site Vice parle de « la plus grosse arnaque de tous les temps dans le secteur du cannabis ». L’avocat suédois Lars Olofsson déclare à BusinessCann : « C’est tout simplement hallucinant, pourtant nous sommes des avocats endurcis qui en avons vu beaucoup ». Sa société spécialisée dans ce type de fraude estime à 700 millions d’euros d’investissements perdus. « Ce n’est en tout cas pas moins de 500 millions d’euros », précise-t-il.

La mafia russe impliquée ?

Lars Olofsson va plus loin dans son raisonnement. « Quand je regarde le modèle économique, l’équation ne tient pas. Et puis quand je regarde plus loin dans le montage, il y a toutes les marques de la conception d’une escroquerie », explique-t-il à BusinessCann, qui ajoute : « Du point de vue de M. Olofsson, cette affaire porte toutes les marques de mafia russe ». Depuis le montage, jusqu’aux personnes impliquées et même à la façon de communiquer.

« Tout disparaît, mais ils laissent derrière eux des personnes qui communiquent via les différents réseaux sociaux. Ils essayent de vous faire croire que vous n’avez pas été arnaqué. Il reste des gens pour communiquer et vous rassurer, c’est l’une des sophistications de l’arnaque ».

Lars Olofsson

Reste maintenant à savoir quelles procédures seront engagées. « C’est la JUNALCO  (chargée de la lutte contre le crime organisée) qui décidera ou non d’enquêter, mais les faits rapportés relèvent selon moi d’une procédure pénale », estime l’avocat Arnaud Delomel. En attendant, selon Lars Olofsson, ce sont plus de 120 000 personnes qui pourraient avoir été piégées par Juicy Fields…

 

Avec Greenboyz, 100% de sérénité

Avec les Greenewz, ne ratez rien de l’actualité du CBD, du chanvre et du cannabis !

Lire Plus

07 Oct 2022
VIH et séropositivité : le CBD et le cannabis à l’étude [GREENEWZ]
06 Oct 2022
Au Maroc, un cannabis thérapeutique porteur d’espoir [GREENEWZ]
05 Oct 2022
La Suisse veut lancer un projet de vente de cannabis [GREENEWZ]