Toute commande passée avant 15h est expédiée le jour-même (du lundi au vendredi)

Le cannabis au Japon va-t-il trouver sa voie ?

Diabolisé par les Américains après la seconde guerre mondiale, le cannabis au Japon est-il en train de trouver sa voie ? L’archipel, qui partage pourtant une longue histoire avec le chanvre, punit sévèrement la possession et la vente de cannabis. Mais la plante pourrait faire son retour sous sa forme thérapeutique. C’est en tout cas ce que souhaite le ministère de la santé, du travail et des affaires sociales, qui soutient un amendement à la loi sur les drogues qui permettrait l’importation et l’usage de cannabis au Japon à des fins médicales.

Ce n’est pourtant pas une voie toute tracée dans un pays qui condamne de 5 à 7 ans de prison la détention et le trafic de cannabis, mais où une faille juridique en autorise la consommation. Des lois qui datent de 1948, au moment de l’occupation américaine du Japon après la seconde guerre mondiale, quand les États-Unis « considéraient la marijuana comme un problème et une menace, même si la consommation était limitée et stigmatisée », explique à l’AFP Miriam Kingsberg Kadia, historienne à l’université du Colorado.

Faible consommation et législation désuète

C’est là tout le paradoxe du cannabis au Japon. Par exemple, l’autorisation quant à la consommation remonte à une ancienne loi qui évitait aux cultivateurs de chanvre – pour la fabrication de cordages ou de textiles – d’être poursuivis s’ils inhalaient des fumées psychotropes. « Ces lois draconiennes contre une drogue qui n’était pas vraiment un problème sont restées en vigueur », continue l’historienne américaine. En 1980, l’ex-Beatles Paul McCartney avait été arrêté avec plus de 200g de marijuana et avait passé neuf jours en détention avant d’être expulsé manu militari.

Paul McCartney arrêté au Japon
Paul McCartney arrêté au Japon/BeatlesBible

Et après plus de 70 ans de diabolisation, le cannabis a finalement disparu ou presque du paysage japonais. Le rapport récent du ministère dévoile ce chiffre qui peut étonner : 1,4% seulement des Japonais dit avoir déjà consommé du cannabis, contre 40% en France et 50% aux États-Unis environ.

Le cannabis au Japon sous forme thérapeutique ?

Mais le cannabis au Japon pourrait débarquer rapidement sous forme thérapeutique, marquant un gros changement dans l’archipel. Avec les efforts du ministère de la santé, du travail et des affaires sociales, la plante pourrait faire son retour, mais sous aspect médicamenteux. L’autorisation s’appliquerait « aux produits à base de cannabis dont la sécurité et l’efficacité ont été confirmées par les lois régissant les produits pharmaceutiques et les dispositifs médicaux ».

Et c’est dès cette année que pourraient arriver les médicaments dérivés du cannabis au Japon. Mais certains veulent aller plus loin. C’est le cas de l’association du chanvre industriel d’Hokkaido (HIHA) qui, dès 2021, avait engagé le débat. « La loi sur le contrôle du cannabis est une loi profondément déraisonnable (…) Afin de développer une industrie du chanvre à la hauteur de celles d’outre-mer et de protéger les intérêts nationaux concernant le chanvre industriel, ce pays doit réviser la loi sur le contrôle du cannabis », avait-elle exprimé.

Et le CBD dans tout ça ?

Difficile pour le CBD de se faire une place dans l’archipel au milieu de tout ça. Entre l’interdiction de possession de fleurs, de feuilles et de racines, et les règles strictes sur le fait de fumer dans l’espace public, le cannabidiol cherche à se faufiler. Rien ne l’interdit s’il est issu de graines ou de tiges, quelques produits dérivés existent. Et donc des vendeurs. Le CBD est « légal, mais nous demandons aux clients d’en profiter à la maison », en appliquant un principe de discrétion, témoigne Norihiko Hayashi, vendeur à Tokyo, à l’AFP.

Le cannabis au Japon jouit toujours d’une mauvaise réputation. « Quand j’étais enfant, on m’a appris à l’école et ailleurs que la marijuana était un interdit absolu », raconte Ai Takahashi, danseuse de 33 ans. « La marijuana est perçue comme une substance prisée par les délinquants », dit de son côté Ryudai Nemoto, employé d’une boutique de CBD. Alors la légalisation du cannabis récréatif au Japon, c’est pour bientôt ? « Jamais ! Ou pas avant plus de 100 ans. Je serai déjà mort », lâche Norihiko Hayashi.

 

Visuel Pub Huiles CBD Pub

Avec les Greenewz, ne ratez rien de l’actualité du CBD, du chanvre et du cannabis !

Lire Plus

29 Nov 2022
Le béton de chanvre démontre petit à petit sa valeur [GREENEWZ]
28 Nov 2022
Les rillettes au CBD, le nouvel OVNI culinaire de la folie CBD [GREENEWZ]
24 Nov 2022
Guillaume Gontard, le sénateur premier soutien du cannabis [GREENEWZ]