Toute commande passée avant 15h est expédiée le jour-même (du lundi au vendredi)

Affaire Griner : l’appel de la basketteuse américaine rejeté

L’affaire Griner vient de connaître un nouvel épisode. Et le calvaire de la basketteuse américaine emprisonnée en Russie n’est pas près de se terminer. Rappelez-vous, Brittney Griner, c’est cette championne de basket, médaillée d’or aux Jeux Olympiques, arrêtée en février 2022 à l’aéroport de Moscou avec, en sa possession, une vapoteuse et un peu de liquide au cannabis. Quasiment au même moment, la Russie envahit l’Ukraine et entraîne une crise internationale majeure, l’opposant notamment à l’Union Européenne et aux États-Unis. La joueuse de 32 ans devient une véritable « prise de guerre » pour les Russes, comme l’écrivait Le Monde.

Cet été se déroulait le procès de la basketteuse, donnant un tournant encore plus dramatique à l’affaire Griner. Avec une rare sévérité, le tribunal la condamnait à neuf ans de prison. Un verdict très lourd qui a entraîné de vives réactions aux États-Unis. Jusqu’à celle du président Joe Biden. « C’est inacceptable et j’appelle la Russie à la libérer immédiatement afin qu’elle puisse être avec sa femme, ses proches, ses amis et ses coéquipiers. Mon administration continuera à travailler sans relâche et à explorer toutes les voies possibles pour ramener Brittney (…) à la maison en toute sécurité dès que possible », avait-il déclaré en août.

Sanction inchangée dans l’affaire Griner

En septembre, les États-Unis aurait fait une « offre importante » à la Russie, dans le cadre d’un potentiel échange de prisonniers. On parlait notamment du marchand d’armes Viktor Bout détenu aux USA, qui eux cherchent à rapatrier Brittney Griner et Paul Whelan, un ancien militaire également emprisonné en Russie. Mais aucun accord n’a semble-t-il été trouvé entre les deux pays, et la basketteuse a fêté ses huit mois de détention en octobre, à  l’heure de son procès en appel. « J’espère vraiment que le tribunal va ajuster ce verdict parce que cela a été très, très stressant et très traumatisant pour mon état mental et psychologique », a déclaré Brittney Griner.

Malheureusement, l’affaire Griner n’en est pas à son terme. Le tribunal de Krasnogorsk, près de Moscou, et sa juge Elena Vorontsova, ont décidé de « laisser sans changement » le verdict prononcé en août. Seule petite concession : tous les jours passés en détention entre son arrestation et son procès, de février à août, seront décomptés de sa peine à valeur d’un jour et demi par jour de détention avant verdict. Rien de significatif qui pourrait redonner espoir à la joueuse d’Ekaterinburg et de Phoenix.

Le calvaire n’est pas terminé pour la basketteuse

Bien qu’elle reconnaisse avoir été en possession d’une petite quantité de cannabis, Brittney Griner a déclaré au tribunal « ne pas comprendre » la sévérité de sa peine, comparée « aux personnes s’étant vues infliger des sanctions moins lourdes pour des crimes plus graves ». De son côté, Alexandre Boïkov, l’un de ses avocats, avait demandé au tribunal « de réfléchir à un acquittement » dans l’affaire Griner, alors que « les yeux du monde entier sont tournés vers elle ». L’avocat a également évoqué « la cruauté de ce jugement », mais rien n’y a fait.

Dès l’annonce du rejet de l’appel, l’administration américaine s’est de nouveau exprimée sur l’affaire Griner. Pour le conseiller à la sécurité nationale de la Maison Blanche, Jake Sullivan, Brittney Griner a fait l’objet d’une procédure judiciaire « bidon ». Il a rappelé la position officielle des États-Unis. « Le président Biden a été très clair sur le fait que Brittney doit être libérée immédiatement. Jake Sullivan également regretté que la joueuse continue d’être « emprisonnée à tort, selon des circonstances inacceptables ». L’affaire Griner continue donc d’être une source supplémentaire de tensions géopolitiques entre Américains et Russes.

 

Bannière pub California CBD

Avec les Greenewz, ne ratez rien de l’actualité du CBD, du chanvre et du cannabis !

Lire Plus

29 Nov 2022
Le béton de chanvre démontre petit à petit sa valeur [GREENEWZ]
28 Nov 2022
Les rillettes au CBD, le nouvel OVNI culinaire de la folie CBD [GREENEWZ]
24 Nov 2022
Guillaume Gontard, le sénateur premier soutien du cannabis [GREENEWZ]