Toute commande passée avant 15h est expédiée le jour-même (du lundi au vendredi)

CBD-A, CBD… Le piège des taux de CBD et comment ne pas se faire avoir

Avec l’arrivée massive du CBD en France, les sites internet, boutiques, marques et vendeurs se sont multipliés. Et avec eux, l’apparition de nouveaux termes : CBD-A, CBD, THC, cannabinoïdes, etc… En effet, quand on se plonge dans l’univers du CBD, il y a tout un nouveau vocabulaire à apprendre. Et parfois, certaines marques ou commerçants peu scrupuleux jouent sur cet effet de nouveauté pour vous tromper. Car dans le secteur du chanvre bien-être, comme partout, la concurrence est rude. Et certains n’hésitent pas à travestir la réalité, notamment sur la question des taux. Une partie des consommateurs cherche en effet à se procurer les fleurs ou résines aux taux de CBD les plus élevés. Mais en réfléchissant de la sorte, et parfois par manque de connaissances sur le sujet, on peut très vite se faire avoir. Greenboyz vous explique comment éviter embûches et tromperies.

Des fleurs à 1% de THC vendues en France ? C’est courant et illégal

C’est donc des taux de CBD dont nous allons parler aujourd’hui. Vous l’avez sans doute remarqué, la plupart des vendeurs de CBD accolent un pourcentage à leurs fleurs et résines de cannabis légal. Dans un premier temps, il faut savoir qu’en France, le taux de THC autorisé dans les produits au cannabis doit être strictement inférieur à 0,2%. Un taux en passe d’être rehaussé à 0,3% à la suite de l’arrêté ministériel publié en toute fin d’année 2021. Cependant, la grande majorité des fleurs de CBD vendues en France proviennent de l’étranger. Et notamment de pays qui autorisent jusqu’à 1% de THC dans leurs plantes, comme la Suisse ou l’Italie. Bon nombre de marques peu scrupuleuses ne s’encombrent pas avec cette question du taux de THC. Par conséquent, elles vous vendent des produits dont le taux de THC dépasse largement les 0,3%.

Cette pratique trompeuse et illicite est bien plus répandue qu’on ne le croit. Et c’est vous, le consommateur, qui courez le risque d’être en possession d’un cannabis illégal. Si vous êtes contrôlé avec des fleurs ou des résines au taux de THC supérieur à 0,3%, vous êtes en possession d’un produit considéré comme stupéfiant. En d’autres termes, de drogue, aux yeux de la justice et des forces de l’ordre. On vous laisse imaginer les déboires et la procédure qu’il vous faudra affronter si tel est le cas. Et ne croyez pas qu’une fleur à 1% de THC vous fera un effet différent d’une fleur à 0,2% de THC. Ne courez pas un tel risque, cette fleur ou résine illégale ne vous « défoncera » pas. Elle vous fera juste passer pour un délinquant aux yeux de la police. Et si vous êtes automobiliste, vous serez positif au test salivaire…

CBD-A ou CBD ? Ne vous faites pas piéger !

Au-delà de cette pratique pouvant mettre le consommateur dans une situation très compliquée vis-à-vis de la loi, une autre, également trompeuse, est largement répandue. Elle concerne les taux de CBD-A et CBD. De nombreux sites vendeurs mettent en effet en avant un pourcentage de CBD-A élevé pour justifier de la qualité d’une fleur ou d’une résine. On peut lire « 25% de CBD-A », par exemple. Cette pratique trompeuse a pour but de créer la confusion entre le CBD-A et le CBD. Des commerçants peu scrupuleux affichent en effet un très haut pourcentage de CBD-A dans leurs produits. Le tout en laissant croire qu’il s’agit de la même chose que le CBD. Ce n’est évidemment pas le cas. Le but ici est de vous vendre des fleurs et résines avec une concentration forte en CBD-A que l’on fait passer pour du CBD.

CBD-A et CBD sont deux choses différentes

En réalité, dans le cannabis, on trouve des cannabinoïdes sous une forme différente. Ce qui est naturellement présent en quantité dans la plante, c’est la version acide d’un cannabinoïde. Le CBD-A, c’est l’acide cannabidiolique, et non du cannabidiol. Et il en va de même pour les autres cannabinoïdes : THC-A, CBG-A, etc… Ce que vous consommerez, vous, ce n’est pas le CBD-A. D’ailleurs, celui-ci ne fait que très peu d’effet, notre corps ne l’assimile pas de la même façon que le CBD. Et de toute façon, vous n’allez pas le consommer sous cette forme. Toute fleur ou résine, pour produire des effets sur notre organisme, suit un processus de décarboxylation. Ce phénomène, par la chauffe, transforme le CBD-A en CBD, le THC-A en THC, etc. La combustion, la torréfaction, la vaporisation : ce sont ces pratiques qui vont rendre les cannabinoïdes « efficaces ».

Les cannabinoïdes sous leur forme acide sont donc naturellement très présents dans le chanvre, avec des taux élevés. Mais une fleur avec 30% de CBD-A ne donnera pas un produit avec 30% de CBD. Il sera en réalité bien moins élevé une fois décarboxylé. Et selon la façon dont vous consommez vos fleurs et résines de CBD, ce n’est pas non plus le taux affiché qui sera assimilé par votre organisme. Quoi qu’il en soit, c’est pour cette raison que Greenboyz vous conseille de ne surtout pas vous fier aux taux de CBD-A que vous pourriez trouver sur différents sites ou différents vendeurs de CBD/CBG. Si cette pratique aura moins de conséquences judiciaires que la tromperie des taux de THC autorisés, elle reste néanmoins mensongère, en vous faisant croire que vous achetez un produit avec un très haut taux de CBD, alors que ce n’est pas du tout le cas.

Pourquoi Greenboyz n’affiche pas précisément les taux de CBD ?

Maintenant que vous savez faire la différence entre CBD-A et CBD, une autre question se pose. Vous avez sans doute remarqué que chez Greenboyz, aucun pourcentage précis de CBD n’est indiqué sur les fiches produit de nos fleurs et résines. Contrairement à la majorité de nos confrères du secteur, nous avons décidé de ne pas montrer cet élément, qui est pourtant un indéniable argument de vente. Greenboyz ne veut pas participer à une « course à l’échalote ». En effet, le taux de CBD dans les produits du chanvre est devenu un argument massue. Il faut trouver la fleur de CBD avec le taux le plus élevé possible pour espérer profiter d’effets plus puissants. Vous comprenez le nœud du problème : les taux de CBD affichés un peu partout sont généralement bien plus hauts que la réalité. Et ce, pour vous pousser à l’achat d’une marque plutôt qu’une autre.

CBD-A, CBD, THC… Des récoltes et des taux différents

Outre des taux artificiellement boostés, il faut savoir qu’un taux de CBD dans une variété n’est jamais fixe. Malgré une production encadrée et maîtrisée, le chanvre reste une plante qui, à chaque récolte, présente de légères différences. Consistance, goût ou taux de CBD sont des éléments qui peuvent varier. Des différences toutes petites, mais des différences quand même. Ainsi, une même variété d’un même producteur peut, selon les récoltes, avoir un taux de CBD différent. Un peu plus ou un peu moins, mais ce n’est jamais la même chose. Et même au sein d’un même plante, on remarque que toutes les fleurs n’ont pas la même concentration en cannabinoïdes. Une variété de fleurs à 10% de CBD affiché peut en avoir 8% ou 12% selon les récoltes. Il en va de même pour les résines, comme l’Ice-o-lator dont le taux de CBD peut varier de 35% à plus de 50%.

Enfin, sachez que selon votre mode de consommation des fleurs et résines de CBD, l’impact du cannabidiol sur votre organisme ne sera pas le même. Par exemple, une fleur fumée, qui passe par un processus de combustion, va réduire le taux de CBD initialement présent dans la plante de manière bien plus importante qu’avec une fleur consommée via un vaporisateur. Le taux de CBD d’une fleur n’est donc pas le seul élément à prendre en compte lors d’un achat CBD. La façon de la consommer joue aussi sur le potentiel du cannabidiol. Voilà pourquoi Greenboyz n’affiche pas le taux de CBD de ses fleurs et résines. Nous ne souhaitons pas tromper le consommateur et nous ne voulons pas vous induire en erreur. Mais pensez-y, en particulier pour les fleurs : plus le taux de CBD annoncé est élevé, plus il y a anguille sous roche.

Les bonnes pratiques pour ne pas se faire piéger

Résumons donc le piège des taux des cannabinoïdes. Premièrement, essayez de vous assurer que les fleurs ou résines achetées ont un taux de THC strictement inférieur à 0,2%. La vente de produits illégaux, avec un taux de THC de 1% est malheureusement monnaie courante. Chez Greenboyz, nous analysons tous nos produits à deux reprises, dans deux laboratoires différents, afin que nous, comme vous, ne courrions aucun risque.

Deuxièmement, le CBD-A et le CBD ne sont pas la même chose. Ce que vous consommerez, c’est du CBD. Le CBD-A est utilisé par certains commerçants pour afficher un pourcentage le plus haut possible, pour en faire un argument de vente. C’est au minimum trompeur, le taux de CBD est drastiquement plus faible que le taux de CBD-A présent naturellement dans la plante. Et le CBD-A n’aura pas d’effet sur votre organisme.

Dernièrement, les taux de CBD présentés sont souvent plus élevés qu’en réalité. Certains aspergent la fleur de cristaux de CBD avant de l’envoyer en analyse pour augmenter artificiellement le taux qui ne sera pas celui qui vous retrouverez une fois le produit acheté. Enfin, n’oubliez pas que selon les récoltes et le mode de consommation, ce taux va lui aussi varier. Il ne peut être d’une précision chirurgicale. Reste désormais à vous orienter vers les vendeurs mettant en avant ces bonnes pratiques afin de ne pas vous faire piéger !

Ice-o-lator CBD bannière

Lire Plus

29 Nov 2022
Le béton de chanvre démontre petit à petit sa valeur [GREENEWZ]
28 Nov 2022
Les rillettes au CBD, le nouvel OVNI culinaire de la folie CBD [GREENEWZ]
24 Nov 2022
Guillaume Gontard, le sénateur premier soutien du cannabis [GREENEWZ]