Lexique CBD
  • 2 juin 2021
  • by Matthieu

    Le lexique CBD de Greenboyz : l’abécédaire simple et pratique

    La démocratisation du cannabidiol et de ses dérivés a amené avec elle son lot de nouveautés. Des consommateurs parfois néophytes poussent pour la première fois la porte des boutiques. Ils découvrent parfois, tout comme un public plus éclairé sur le cannabis légal, des termes nouveaux. Botaniques, scientifiques, techniques, certains mots ont besoin d’une définition. Et c’est ce que ce lexique CBD a la vocation de faire.

    L’une des volontés de Greenboyz, c’est de faciliter l’accès à ce produit tout récemment disponible pour le grand public. Nous avons donc un devoir d’information et de clarté. Pour cela, nous avons mis en place ce lexique CBD facile. Un abécédaire du cannabis légal, avec des définitions simples, pour une compréhension rapide. Ce petit dictionnaire pourra être mis à jour régulièrement, en fonction des découvertes, des avancées, mais surtout de vos interrogations. Chaque terme qui pourrait vous poser problème au cours de votre expérience Greenboyz doit trouver réponse au sein de ce lexique CBD !

    Le lexique CBD de Greenboyz !


    C… comme CBD

    Cannabinoïde : Les cannabinoïdes sont un groupe de substances chimiques. Ils activent les récepteurs cannabinoïdes présents dans le corps humain. Il en existe trois types. Les cannabinoïdes végétaux, ou phytocannabinoïdes, qu’on trouve dans la plante de cannabis, dont font notamment partie le CBD ou le THC. Les endocannabinoïdes, sécrétés par certains organismes mammifères. Et les cannabinoïdes synthétiques, élaborés en laboratoire. Depuis les premières découvertes dans les années 1960, on en dénombre plus d’une centaine au total. Et il reste beaucoup à étudier, notamment quant à leurs effets sur le corps humain et leur potentiel thérapeutique ! Plus d’informations dans notre article : les cannabinoïdes passés au crible

    Cannabis light : On appelle communément « cannabis light » tous les dérivés légaux en France du cannabis. C’est-à-dire des produits contenants moins de 0,2% de THC, en particulier les fleurs et résines de CBD. Ils ne sont donc pas psychoactifs, ni considérés comme stupéfiants. 

    CBC : Le cannabichromène fait partie de la centaine de cannabinoïdes présents dans la plante. Abrégé en CBC, il est quasiment toujours présent à l’état naturel, mais en faible concentration (autour de 1%). Non psychoactif, il possède d’importants effets antidépresseurs et anti-inflammatoires, mais reste pour le moment assez méconnu. 

    CBD : Le cannabidiol est un cannabinoïde non psychoactif. C’est le deuxième plus courant dans la plante avec le THC. Ses vertus sont nombreuses : analgésiques, antipsychotiques, anti-stress, anti-inflammatoires… Et sa popularité n’est plus à démontrer ! Depuis sa découverte dans les années 1960, on connaît de mieux en mieux le CBD. Il ne crée aucune dépendance et lutterait même contre certains symptômes d’addiction. Un terme indispensable au lexique CBD !

    CBG : Le cannabigérol, aussi appelé CBG, est le cannabinoïde du moment. Lui aussi non psychoactif, il est le précurseur des autres cannabinoïdes de la plante. Sans lui, pas de CBD. Présent plus massivement dans le cannabis au début de la floraison, il possède des vertus très intéressantes. Notamment analgésiques, antifongiques mais aussi antidépressives, anxiolytiques. Son potentiel semble énorme et les scientifiques s’y intéressent de plus en plus. 

    CBN : Le cannabinol est un cannabinoïde qui n’est pas directement présent dans la plante, ni produit par le chanvre. C’est un dérivé du THC, donc psychoactif. Les recherches à son sujet sont encore peu nombreuses. Mais on sait que son association au CBG montre du potentiel.

    Chanvre : Le mot « chanvre » est issu de la traduction du latin « cannabis », elle-même tirée du grec ancien, emprunté aux Scythes… Une longue histoire ! C’est en réalité une sous-espèce de la famille des Cannabaceae. De nos jours, le terme est principalement utilisé pour désigner le chanvre industriel non psychotrope, dont on utilise notamment les fibres dans le textile, mais dont on tire également huile et farine. Il peut potentiellement être étendu à tous les aspects de la plante légale, c’est-à-dire dès le moment où elle contient moins de 0,2% de THC, depuis la démocratisation du CBD. Cette définition communément utilisée est à différencier de l’expression désuète « chanvre indien », qui désignait alors le cannabis psychotrope.

    Cristaux : Les cristaux de CBD sont la forme la plus commune de l’isolat. Pour confectionner certains produits d’un CBD pur, on l’isole des autres cannabinoïdes, flavonoïdes et terpènes. Cette isolation forme donc des petits cristaux, semblables à du sucre, à très forte concentration en CBD.


    D… comme décarboxylation

    Décarboxylation : Les cannabinoïdes sont présents dans la plante sous leur forme acide (CBDA, THCA…). Pour profiter de tous leurs effets, il faut passer par un phénomène de décarboxylation. Celui-ci induit la chauffe des fleurs et résines pour en éliminer la molécule de dioxyde de carbone. Cela peut passer par la combustion, mais celle-ci est vivement déconseillé car extrêmement mauvaise pour la santé. Heureusement, une simple « torréfaction » de 20 à 30 minutes à 110-130°C suffit, notamment en amont des préparations culinaires. La vaporisation est aussi une solution. Enfin, le phénomène se produit aussi naturellement par effet de photosynthèse.


    E… comme effet d’entourage

    Effet d’entourage : Le terme a été utilisé pour la première fois dans une étude de 1998. Elle fut menée notamment par Raphael Mechoulam, le « découvreur » du CBD. Le principe de cette théorie scientifique se veut simple. L’association des différents composants de la plante entre eux va augmenter ou réguler certains effets des cannabinoïdes. Une interaction, une forme de synergie (ou d’antagonisme), se crée alors entre les cannabinoïdes, les terpènes et les flavonoïdes, provoquant le fameux effet d’entourage. C’est notamment pour cela que les huiles de CBD à spectre large sont préférées. Elles contiennent le spectre complet de la plante (sans THC cependant), jouant avec les interactions de ses composants entre eux et avec notre organisme, pour de meilleurs effets qu’un produit contenant uniquement du cannabidiol, par exemple.


    F… comme fleur

    Flavonoïde : Les flavonoïdes sont des substances chimiques présentes dans de nombreux plantes. Ces pigments végétaux sont notamment responsable de la coloration des fleurs, des fruits, des légumes. On les retrouve dans le raison, le thé, le cacao, mais aussi le cannabis. Ils sont connus pour leurs propriétés antioxydantes, anticancéreuses ou encore anti-inflammatoires. Ils participent également à l’effet d’entourage.

    Fleur : Les fleurs de cannabis, aussi appelées « têtes », sont des petites boules résineuses bourgeonnantes, auxquelles s’ajoutent des pistils et des trichomes. Une fois séchées, elles deviennent les fleurs de CBD que vous pouvez retrouver chez Greenboyz !


    G… comme greenhouse

    Greenhouse : Un type de culture du cannabis. La greenhouse est tout simplement une serre. La plante y reçoit la lumière du soleil et il est ainsi possible de créer artificiellement des cycles lumineux grâce à la lumière naturelle du soleil. C’est un bon compromis entre une récolte de qualité et quantitative. De plus, c’est sans doute le mode de culture le plus écologique, respectueux de l’environnement et d’une éthique biologique.


    H… comme homéostasie

    Haze : Variété génétique issue du cannabis sativa. Le terme « Haze » désigne une variété de chanvre aux effets principalement relaxants et anxiolytiques, en agissant principalement sur la partie cérébrale.

    Homéostasie : L’homéostasie, c’est la capacité d’un organisme à maintenir un équilibre interne stable, malgré les changements venus de l’extérieur. Les cannabinoïdes et le système endocannabinoïde aident à cette régulation. Celle-ci permet, à terme, la stabilisation de certaines caractéristiques physiologiques, comme la pression artérielle, la température…

    Hydrophobe : Un terme signifiant « qui n’aime pas l’eau ». On le rattache au CBD car les cannabinoïdes sous leur forme naturelle sont hydrophobes. C’est-à-dire qu’il ne sont pas solubles dans l’eau. En se mélangeant très mal à l’eau, ils ne dégagent pas toutes leurs propriétés. Mais les cannabinoïdes sont en revanche lipophiles : ils se marient parfaitement avec les matières grasses (huile, lait, beurre, miel…).


    I… comme isolat

    Indica : La plante de cannabis porte le nom binomial (celui qui désigne l’espèce) de cannabis sativa L. Mais dans la pratique, on distingue deux sous-espèces du cannabis : sativa et indica. Le plant indica est plus petit et plus buissonneux que la sativa et donne des fleurs plus denses. Son effet est plus relaxant, décontractant. L’indica serait donc tout indiquée pour surmonter des problèmes musculaires, de rhumatismes ou d’insomnies, mais aussi d’anxiété. 

    Indoor : Mode de culture du cannabis. Elle s’effectue en intérieur et est totalement artificielle. Tous les paramètres indépendants de la volonté humaine sont ainsi maîtrisés, mais c’est un processus coûteux. La culture indoor permet une production elle aussi maîtrisée et stable. Les récoltes sont de qualité, mais l’éthique environnementale peut aller d’une production biologique à des productions de masse parfois moins regardantes.

    Isolat : L’isolat est le résultat de l’isolation d’un cannabinoïde, le plus souvent le CBD, des autres cannabinoïdes, terpènes et flavonoïdes. Il en résulte un produit pur, à la concentration en CBD très élevée. Il prend le plus souvent la forme de cristaux.


    K… comme kush

    Kief : Le kief est la poudre obtenue par l’extraction des trichomes de la plante. On l’appelle aussi pollen et il est à la base de la fabrication de nombreuses résines de cannabis, nommées aussi haschich.  

    Kush : Variété génétique issue du cannabis indica. La Kush tient à l’origine son nom des plantes poussant en Afghanistan sur les versant de l’Hindu Kush. Ces variétés offrent souvent des effets relaxants puissants. On les préconise dans les cas de douleurs musculaires ou d’insomnie.


    L… comme lipophile

    Lipophile : Un terme voulant dire « qui aime le gras ». C’est le cas des cannabinoïdes. Ceux-ci ne sont pas solubles dans l’eau, en revanche, ils se mélangent très bien avec des corps gras, comme l’huile, le beurre ou encore le lait. En alliant notamment les fleurs de CBD à une matière grasse, on en tire le maximum des propriétés. 


    O… comme outdoor

    Outdoor : C’est le mode de culture original, en extérieur, du cannabis. Vouée à la bonne volonté de la météo, c’est la technique sur laquelle l’homme a le moins d’emprise. Le contrôle de la production est plus difficile et les récoltes peuvent être très différentes. Avec une éthique 100% biologique, cette production est forcément plus risquée. Mais elle peut être aussi 100% naturelle. Quant à la culture en extérieur avec de nombreux traitements, elle est plus coûteuse et plus néfaste pour l’environnement. Pour les fleurs donc pas forcément le mode de culture privilégié, alors que la production de chanvre industriel passe par de grands champs qu’on peut croiser dans de nombreuses régions françaises.


    P… comme psychotrope

    Pistil : C’est l’organe femelle des plantes à fleurs, renfermant l’ovaire. Il vient capturer le pollen grâce à une résine collante. Sur le cannabis, il prend une forme semblable à des poils le plus souvent ambrés ou orangés.

    Pollen : Le pollen constitue, chez les plantes à graines, l’élément de reproduction mâle produit par la fleur. Dans le jargon du cannabis, il peut prêter à confusion. On y appelle communément pollen le produit de l’extraction des trichomes de la plante (le fameux « kief »), riches en cannabinoïdes, à la base du haschich. Haschich aussi appelé parfois résine, ouvrant la porte à une autre possible confusion. Le lexique CBD a ses spécificités !

    Psychotrope/psychoactif : Un produit psychoactif a un effet psychotrope. C’est-à-dire qu’il impact le système nerveux et influe sur l’activité mentale. Ces termes se rattachent souvent aux effets « planants » du THC, présent dans le cannabis illégal. Le caractère stupéfiant d’un produit est d’abord dû à ses effets psychotropes. Il devient alors une drogue selon les législations. Sans effet psychotrope, le CBD n’entre pas dans ce cadre.


    R… comme résine

    Résine : La résine est un terme sujet au quiproquo dans le monde du cannabis et dans notre lexique CBD. D’une part, les trichomes de la plante produisent une résine, notamment pour se défendre des agressions extérieures, et sont riches en cannabinoïdes. Ce sont ces trichomes qu’on extrait traditionnellement pour confectionner de la… résine de cannabis, aussi appelé haschich. Mais toutes les parties de la fleur peuvent aussi être utilisées pour la fabrication de résines, obtenues à la suite d’une pression à chaud ou à froid. On dit parfois que la résine est issue du pollen de cannabis. Un autre terme pouvant prêter à confusion.   

    Rock (moonrock, icerock…) : Les « rocks » sont à l’origine une création californienne extrêmement riches en THC. Elle a été déclinée en version CBD, proposant un produit à concentration élevée en cannadibiol. Les « rocks » sont constituées d’une fleur de cannabis, enrobée d’une huile de haschich résineuse (wax), elle-même couverte de « pollen » (le kief) dans le cas du Moonrock, ou de cristaux de CBD (isolat), dans le cas de l’Icerock.


    S… comme système endocannabinoïde

    Sativa : La plante de cannabis porte le nom binomial (celui qui désigne l’espèce) de cannabis sativa L. Mais dans la pratique, on distingue deux sous-espèces du cannabis : sativa et indica. Le plant sativa est plus grand et moins buissonneux que l’indica, ses fleurs sont plus aérées. Cette variété agit plus sur la partie cérébrale, avec notamment de très bonnes dispositions dans la gestion de l’humeur, de l’anxiété et du stress, avec un bon pouvoir relaxant. 

    Skunk : À l’origine hybride génétique entre des variétés de cannabis sativa, à 75%, et indica, à 25%. La Skunk est une création américaine devenue mondialement connue. Elle s’est déclinée de bien des façons, notamment avec la Super Skunk, hybride à dominance indica (75%). 

    Spectre (large, complet) : On parle souvent du spectre du cannabis quand on s’oriente vers les huiles de CBD. Les mentions « broad spectrum » ou « spectre complet » fleurissent sur les étiquettes. Ces termes sont en fait liés au mode d’extraction des composants de la plante. Une huile à spectre complet (« full spectrum ») va contenir tout le spectre du cannabis, c’est-à-dire ses cannabinoïdes, terpènes et flavonoïdes. Une huile à spectre large (« broad spectrum ») contient également tous ces composants moins le THC. C’est la formule que nous privilégions pour nos huiles de CBD. En effet, les cannabinoïdes, terpènes et flavonoïdes interagissent entre eux et participent au fameux effet d’entourage. Tandis qu’une huile faite à partir d’isolat de CBD ne contiendra que ce cannabinoïde précis, et aucun autre. 

    Sublingual : Littéralement « sous la langue », tout simplement ! Ce terme est souvent lié à l’huile de CBD et la prise de gouttes. À mettre donc sous la langue ! 

    Système endocannabinoïde : Le système endocannabinoïde est un système biologique propre aux mammifères. Il se constitue d’un réseau de récepteurs situés dans les membranes des cellules du corps. Ces récepteurs se nomment CB1 et CB2, et interagissent avec les cannabinoïdes, tout en étant liés au système nerveux et au système immunitaires. Ainsi, le système endocannabinoïde participe notamment à l’homéostasie, c’est-à-dire l’équilibre global de notre organisme. Un terme à connaître, essentiel au lexique CBD de Greenboyz.


    T… comme trichome

    Terpène : Les terpènes sont des hydrocarbures aromatiques naturels présents dans de nombreuses plantes. Ils servent à la protection de celles-ci, mais lui donnent aussi ses arômes, senteurs et saveurs. Pour cela, ils entrent dans la composition de bien des huiles essentielles. Dans le cannabis, on retrouve notamment le myrcène, terreux, le limonène, aux arômes d’agrumes, le pinène, évoquant le pin… Et d’autres encore. Les terpènes ont également des propriétés antifongiques, antibactériennes, et agiraient sur la concentration, la perte de poids, entre autres propriétés. Ils participent ainsi à l’effet d’entourage. 

    THC : Le THC, pour tétrahydrocannabinol, est sans doute le plus célèbre des cannabinoïdes et se devait de figurer dans ce lexique CBD. C’est l’un des plus présents dans le cannabis et c’est celui qui lui donne ses principaux effets psychotropes. Psychoactif, le THC est responsable de l’effet « planant » de la plante. Et, par le fait, lui donne son statut de drogue et son caractère illégal dans de nombreux pays, dont la France dès que son taux atteint 0,2% dans la composition d’un produit. Pourtant, il a aussi de nombreuses vertus, notamment thérapeutiques et médicinales, en agissant sur les phénomènes d’anxiété, d’insomnie, les douleurs chroniques, et bien d’autres domaines encore. 

    Trichome : Les trichomes sont des petites glandes situées sur la plante. Ce sont des petits bulbes résineux presque invisibles à l’oeil nu. Ils produisent une résine composée notamment de cannabinoïdes et de terpènes. Il aident ainsi à la protection de la plante. Au fil de la maturation du cannabis, les trichomes passent d’une teinte blanchâtre à ambrée. Une fois les fleurs séchées, ils peuvent être extraits et donnent ce qu’on appelle « kief » ou « pollen » dans le jargon du cannabis, sous la forme d’une poudre un peu collante.


    V… comme vaporisation

    Vaporisation : La vaporisation permet de libérer sous formes de vapeur les principes actifs d’une plante. Cela consiste à chauffer des extraits de plantes sous la température de combustion de leurs principes actifs. La chauffe facilite ainsi l’évaporation des substances en évitant leur dégradation. Cette méthode permet notamment d’éviter la combustion induite par le fait de fumer les fleurs de cannabis et ses effets très néfastes sur la santé.


    W… comme wax

    Wax : La wax est une cire de cannabis issue d’une méthode d’extraction des cannabinoïdes et des terpènes des fleurs. Cette cire, très semblable à celles des abeilles dans son aspect solide et à du miel dans son aspect plus visqueux, peut atteindre de très hauts taux de concentration en CBD. Elle peut notamment entrer dans la composition de e-liquides pour cigarettes électroniques, des rocks (Moonrock, Icerock…), et est aussi parfois appelée huile de haschich.


    Lexique CBD : vos questions, nos réponses

    Greenboyz vous propose ce lexique CBD avec la volonté d’apporter une réponse rapide à chacune de vos questions. Ainsi, votre expérience est aussi primordiale. Si des termes vous semblent trop complexes, ou manquer à cet abécédaire, n’hésitez pas à nous contacter pour nous en faire part. Nous tenterons de vous donner une réponse claire et cela nous permettra d’enrichir notre lexique CBD. Greenboyz, c’est aussi une communauté !