Toute commande passée avant 15h est expédiée le jour-même (du lundi au vendredi)

Les plants de CBD attirent les convoitises… et les voleurs !

Depuis plusieurs mois, la France a commencé à produire ses propres plants de CBD. Des agriculteurs se sont pris au jeu, d’autres se sont insérés dans la brèche et, alors que le pays était déjà le plus gros producteurs de chanvre industriel d’Europe, des champs sont désormais destinés uniquement à la production de cannabidiol. Et à la différence du chanvre industriel, les plants de CBD ont cette particularité qu’ils ressemblent comme deux gouttes d’eau à des pieds de cannabis chargés en THC.

En 2021, on estimait le marché du CBD à près de 400 millions d’euros en France. De quoi attirer les convoitises. Et plus encore quand on sait à quel point le marché du cannabis illégal pèse lourd sur notre territoire. Les Français sont en effet parmi les plus gros consommateurs de cannabis illégal en Europe. Entre ces deux marchés, légal et illégal, certains peuvent y voir un moyen de faire des affaires de manières peu scrupuleuses… et les vols se multiplient.

Des plants de CBD dérobés en Vendée

Le quotidien Ouest-France relate notamment ce vol, survenu dans la nuit du 16 au 17 septembre. À Moutiers-sur-le-Lay, trois associés ont eu une très mauvaise surprise. Leur parcelle de plants de CBD est passée, en un an, de 1500 à 8000 pieds. « On a fait pratiquement un hectare », explique Arnaud, l’un des exploitants. Deux variétés de cannabis légal ont été plantées, et l’une d’entre elles, à la croissance plus rapide, est arrivée à maturité, prête pour la récolte.

Quelques vols sont alors intervenus, poussant les exploitants à placer des caméras de surveillance. Les champs avaient donc été visités, mais le vol a pris une nouvelle ampleur à la mi-septembre. Un samedi matin, les associés ont trouvé une de leurs parcelles « décimée », écrit le quotidien du Grand Ouest. « Ils ont pris plusieurs centaines de pieds. On était dégoûtés. On a bossé dur, tout ça pour que ça profite à d’autres », relate, dépité, Arnaud.

Un préjudice de près de 10 000 euros

Pour les associés, qui s’étaient déjà fait dérober une cinquantaine de plants de CBD l’an passé, le préjudice est très important. Ils pensent à des voleurs « bien organisés ». Une caméra de surveillance a également disparu, mais elle a pu transmettre des images. Déjà, la veille du vol, elle avait filmé un véhicule entrant dans leur champs. Le lendemain, « 100 pieds volés, c’est 10 000 € de chiffre d’affaires qui disparaissent ».

« On a l’habitude de curieux qui volent un ou deux pieds pour s’amuser. Mais un vol de cette ampleur, cela veut dire que ça s’organise », estime pour sa part François-Guillaume Piotrowski, président de l’association française des producteurs de cannabinoïdes. Déjà, en 2021, des vols importants avaient eu lieu, notamment dans la Vienne. Et ce, de manière régulière.

Des voleurs déterminés

« On ne vit plus, avait témoigné à la Nouvelle République un exploitant. On s’est lancé là-dedans depuis un an pour le challenge, mais là, ce n’est pas possible. La charge de travail est déjà très importante pour cette production, et là on est en plus en permanence en train de regarder les caméras. Dimanche, j’ai fait deux courses poursuites ».

Une détermination des voleurs qui inquiète. « On a prévenu les gendarmes et on a fait une course-poursuite à trois voitures, mais rien ne les arrête, même quand les gendarmes font un barrage sur la nationale, ils ne s’arrêtent pas, ça devient hallucinant ! »

Que font les voleurs des plants de CBD ?

La question qui se pose est la suivante : que font les voleurs des plants de CBD. Difficile de les réinjecter dans le circuit classique, quand ce cannabis légal doit faire l’objet de tests en laboratoire pour s’assurer de sa faible teneur en THC. Les voleurs pourraient donc revendre ce CBD en le faisant passer pour du cannabis chargé en THC. En toute connaissance de cause… ou non. En 2021, « plusieurs centaines de pieds (de CBD, ndlr) avaient été dérobées dans une serre de culture. Les gendarmes ont interpellé un individu : il pensait qu’il s’agissait de cannabis », chargé en THC…

 

Avec Greenboyz, 100% de sérénité

Avec les Greenewz, ne ratez rien de l’actualité du CBD, du chanvre et du cannabis !

Lire Plus

07 Oct 2022
VIH et séropositivité : le CBD et le cannabis à l’étude [GREENEWZ]
06 Oct 2022
Au Maroc, un cannabis thérapeutique porteur d’espoir [GREENEWZ]
05 Oct 2022
La Suisse veut lancer un projet de vente de cannabis [GREENEWZ]