Toute commande passée avant 15h est expédiée le jour-même (du lundi au vendredi)

Pivot, Bardot… Des arnaques au CBD visent des célébrités

Quel est le point commun entre Bernard Pivot, Brigitte Bardot et Alain Delon ? Ce n’est pas l’énoncé d’une blague. Ou alors d’une très mauvaise, pour les trois intéressés. En effet, le marché du CBD a connu une très forte croissance en France ces dernières années. La concurrence est rude et les marques se livrent une bataille acharnée. D’autres, moins scrupuleux, montent des arnaques plus ou moins élaborés pour tromper clients et consommateurs…

Un marché juteux qui fait des envieux

Depuis l’arrivée du CBD en France, au tournant 2020, des milliers de boutiques ont fait leur apparition dans nos centres-villes, et internet a vu fleurir un nombre incalculable de sites marchands. La fleur de cannabis et sa molécule non-psychotrope rencontrent un immense succès, qu’elles servent d’alternative au THC ou pour leur potentiel relaxant, anti-stress ou anti-douleurs. D’après le Syndicat Professionnel du Chanvre, ce marché pourrait atteindre 1,5 milliard d’euros en 2023.

Il est donc assez commun de voir parallèlement se monter des arnaques. Avec tellement d’argent et de potentiels clients en jeu, les moins scrupuleux n’hésitent pas à franchir le pas de la légalité. Bien sûr, dans le monde du cannabis comme ailleurs, les arnaques sont légion. Nous vous parlions d’ailleurs récemment de l’affaire Juicy Fields, que plusieurs avocats impliqués appellent le coup du siècle. Le CBD n’est pas, non plus, épargné.

Brigitte Bardot : « C’est une arnaque ! »

En effet, ces dernières semaines, plusieurs personnalités françaises se sont signalées en dénonçant des usurpations d’identité. Tout a commencé en mai 2022 avec un message de Brigitte Bardot, posté sur les réseaux sociaux. La star du cinéma français, aujourd’hui engagée dans la protection des animaux, a vu son nom associé à des produits au CBD. Dans une campagne promotionnelle, le nom de Brigitte Bardot était effectivement accolé à celui d’une huile au cannabidiol.

Elle a donc rapidement prévenu les personnes la suivant sur les réseaux sociaux. Dans un message intitulé « Usage abusif de mon nom et de mon image », elle prévient : « Je mets en garde tous les internautes concernant une publicité et de fausses interviews diffusées sur les réseaux sociaux pour une ligne d’huiles essentielles que j’aurai créée (…) ayant pour vertus de réduire douleurs, anxiété et autres. C’est une arnaque ! »

« De nombreux internautes se sont fait piéger en commandant le produit qu’ils n’ont évidemment jamais reçu mais ont hélas vu leur compte bancaire débité de 89€ ! », ajoute Brigitte Bardot, 87 ans. La star invite « à saisir les services de police compétents », ce qu’elle affirme avoir fait pour lutter contre « cette escroquerie ».

Bernard Pivot aussi visé par une arnaque au CBD

Plus récemment, ce fut au tour de Bernard Pivot de dénoncer le même genre d’usurpation d’identité. L’homme de lettres et célèbre animateur a, lui aussi, tenu à informer ses followers sur les réseaux sociaux. « Des escrocs utilisent mon nom pour la promotion et la vente de produits CBD dont je ne connaissais pas l’existence jusqu’ici », a dénoncé Bernard Pivot.

En effet, comme l’écrit Le Figaro, des publications Facebook vantaient les bienfaits de bonbons au CBD labellisé Bernard Pivot ! « Vous découvrirez le meilleur remède pour soulager la douleur chronique et les problèmes liés à la douleur avec l’aide des meilleurs Bernard Pivot CBD Gummies », pouvait-on lire.

Une troisième célébrité touchée ?

Au-delà de ce premier préjudice, Bernard Pivot en dénonce un autre, par ricochet. Car depuis que l’arnaque est ligne, d’autres publications se moquent de l’écrivain et journaliste. « Des publications complaisantes s’étonnent hypocritement de ma présence dans ce commerce », ajoute Bernard Pivot, 87 ans, sur Twitter. Ce dernier annonce en conclusion avoir « déposé plainte ».

Mais l’affaire pourrait toucher une autre célébrité française. Car on trouve également ces fameux « Bernard Pivot CBD Gummies » au nom de… Alain Delon. Le monstre du cinéma français serait donc lui aussi visé par une arnaque du même type. Point commun entre Brigitte Bardot, Bernard Pivot et Alain Delon, donc ? Dans cette arnaque : leur âge. 87, 87 et 86 ans.

 

Des baisses de prix folles

Avec les Greenewz, ne ratez rien de l’actualité du CBD, du chanvre et du cannabis !

Lire Plus

07 Oct 2022
VIH et séropositivité : le CBD et le cannabis à l’étude [GREENEWZ]
06 Oct 2022
Au Maroc, un cannabis thérapeutique porteur d’espoir [GREENEWZ]
05 Oct 2022
La Suisse veut lancer un projet de vente de cannabis [GREENEWZ]