Publié le

Le vapotage du cannabis chez les jeunes Américains pose question [GREENEWZ]

Le vapotage chez les jeunes Américains à la loupe.

Le vapotage du cannabis chez les jeunes Américains pose question

Le vapotage du cannabis chez les jeunes Américains et leurs habitudes étonnent aux États-Unis. Selon une étude récente de Christian Maynard, doctorant à l’Université de l’État de Washington, et Jennifer Schwartz, professeure au département de sociologie de la même université, les lycéens des États où le cannabis est autorisé uniquement à des fins médicales ont plus tendance à vapoter du cannabis que ceux des États où il est interdit ou légalisé pour un usage adulte. Les chercheurs ont cité les données de l’enquête Monitoring the Future (MTF), qui ont montré une augmentation de 12% de la prévalence à vie du vapotage du cannabis pour les élèves de 12e année (équivalent de la Terminale en France) de 2017 à 2019.

Cependant, les chercheurs ont souligné que des études supplémentaires sont nécessaires pour déterminer si le contexte juridique est associé à une augmentation du vapotage de cannabis chez les adolescents. Les chercheurs ont également noté que les facteurs tels que la disponibilité perçue des produits de vapotage du cannabis et l’acceptabilité de la consommation régulière de cannabis pourraient atténuer les effets du contexte juridique sur le vapotage du cannabis.

Peu de différences selon les États

Les chercheurs ont analysé les données MTF 2020 consistant en des réponses de 3 770 lycéens sur la consommation de cannabis. Les résultats ont montré que les personnes majeures dans les États de consommation adulte étaient plus de deux fois plus susceptibles d’avoir vapoté du cannabis au cours de l’année précédente que celles des États interdits. Les chercheurs ont également noté que les personnes majeures qui ont déclaré avoir un accès très facile aux cartouches de cannabis étaient plus de trois fois plus susceptibles d’avoir vapoté du cannabis au cours de la dernière année, quel que soit le contexte juridique.

Pendant ce temps, 62,2% et 56,4% des lycéens des États à usage médical et des États à usage adulte ont déclaré avoir un accès très facile aux cartouches de vapotage. Des chiffres très proches, qui ont surpris les chercheurs, car on note une différence très légère en ces groupes de personnes, qui ne sont pas censés avoir le même accès au cannabis et aux produits de vapotage associés.

Vapotage du cannabis : la notion de risque

En outre, les chercheurs ont constaté que le pourcentage de personnes majeures qui ont signalé un risque perçu associé à la consommation de cannabis était plus élevé dans les États interdits que dans les États à usage médical et des États à usage adulte. En d’autres termes, les consommateurs de cannabis évaluent le risque qu’il prenne à le faire. Et là où l’usage médical est autorisé, la notion de risque diminue. Les chercheurs ont suggéré que cela pourrait être dû au contexte. Dire que le cannabis est utilisé pour des raisons médicales contribuerait au fait que les jeunes le considèrent comme moins risqué.

Comprendre la consommation selon le contexte juridique

Enfin, les chercheurs ont souligné l’importance de discuter du cannabis avec les adolescents, en particulier lorsqu’ils sont en développement. Selon Maynard, le cannabis est associé à des effets secondaires nocifs chez les jeunes dont le cerveau est en pleine croissance. Les chercheurs ont également appelé à des recherches futures pour évaluer la causalité des contextes juridiques sur la consommation et l’acquisition de cannabis chez les adolescents répondant à l’enquête MTF.

Quoi qu’il en soit, le constat global aux États-Unis est celui d’une consommation croissante de cannabis par l’intermédiaire des produits de vapotage. L’attrait de ces modes de consommation et notamment leur popularité chez les plus jeunes mènent les chercheurs à préconiser plus de prévention et un contrôle accru de l’acquisition de ces produits chez les mineurs.

 

Bannière pub California CBD

Avec les Greenewz, ne ratez rien de l’actualité du CBD, du chanvre et du cannabis !